Description

DEFINITION

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs sont un trouble anxieux caractérisé par la présence d’Obsessions et de Compulsions, décrit dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux. Ce trouble se traduit chez le sujet par une angoisse exagérée face à une situation, engendrant la survenue d’Obsessions pendant au-moins une heure par jour et entraînant le besoins de pratiquer des rituels ( Compulsions ). Survenant la plupart du temps avant l’âge de 25 ans, les T.O.Cs seraient présents chez environ 2-3% de la population. Des recherches sont toujours en cours pour étudier une influence héréditaire. Dans tous les cas, il semble qu’il y ait un facteur déclenchant.

schema toc

OBSESSION

Une obsession est une pensée persistante et intrusive qui envahit le sujet et crée une angoisse croissante. Cette pensée oblitère toutes autres pensées rationnellles et se répète inlassablement. La personne a l’impression d’une catastrophe imminente pour elle-même ou pour autrui et est incapable de rationaliser ses pensées. La confrontation de ces obsessions avec les tentatives du malade pour les freiner engendre une angoisse plus ou moins importante et de durée variable.

Parmi les obsessions les plus courantes, il y a :

* Les obsessions de souillure ( germes, sang, saleté, …), pour soi ou pour autrui
* Les obsessions de violence physique
* Les obsessions concernant les peurs de nuire à autrui ( écraser quelqu’un par inadvertance, blesser par des paroles ou des actes…)
* Le obsessions de nuire à quelqu’un par des pensées violentes et/ou sexuelles
* Les obsessions de symétrie
* Les obsessions concernant l’incapacité de jeter des choses inutiles ( magazines, papiers, …)

Afin de faire chuter son angoisse, le malade met en place un rituel mental ou physique destiné à diminuer la sensation de danger.

COMPULSION

La personne en proie à des obsessions pratique un rituel ( ou Compulsion ) lui permettant de faire chuter son angoisse par des actes répétitifs et très précis. Celle-ci sait que son rituel est absurde, mais elle ne peut s’empêcher de le faire, seul moyen pour elle de faire baisser son angoisse. Les personnes atteintes de T.O.Cs ont souvent honte de leurs gestes et se sentent coupables de les accomplir. Les syndrômes du T.O.C sont ainsi parfois cachés et plus longs à déceler.

Cette compulsion prend la forme de lavage ( mains, corps, objets ), de vérifications ( fermeture de porte, robinets, symétrie de livres ou meubles, …), de demandes de réassurances ou de pensées récitées.

CONSEQUENCES

La vie sociale et professionnelle des sujets peut être très altérée ( ralentissement dans le travail, pertes de temps, …). Dans les cas graves, une hospitalisation peut s’avérer nécessaire.

La durée des obsessions et des compulsions peut durer plusieurs heures par jour ( 1 à 10h par jour, voire plus), et entraîne une angoisse et une souffrance importantes pour le sujet, l’empêchant d’accomplir certains gestes de la vie quotidienne.

Souvent la personne pratique des évitements , afin de ne pas être confronté à ses obsessions. Ces évitements renforce les troubles et les compulsions.

FREQUENCE

Les T.O.Cs touchent en général des personnes jeunes, avant l’âge de 25 ans, et concernent aussi bien les femmes que les hommes.

C’est une pathologie qui apparaît en quelques mois ou quelques années. Parfois cela peut ne prendre que quelques jours.


NE PAS CONFONDRE AVEC

* Les Manies : gestes répétés chez certaines personnes, mais qui ne durent pas une heure par jour
* Les Tics : gestes involontaires, qui n’ont pas pour but de soulager consciement une angoisse.
* L’anxiété généralisée : trouble anxieux engendrant un sentiment d’insécurité, mais n’entraînant pas de rituels.
* L’hypondrie : peur d’être atteint d’une maladie, entraînant des consultations répétés de médecins.
* Les dépendances aux jeux vidéos


LES CAUSES

De nombreuses études tentent de déterminer aujourd’hui la ou les causes possibles des T.O.Cs, notament en ce qui concerne l’hérédité, un dysfonctionnement cérébral ou neurobiologique et une cause infectieuse.

* Facteur héréditaire : il est fréquent d’observer chez des personnes atteintes de TOCs un parent possédant un trouble anxieux ou un syndrômefaiblement exprimé de troubles obsessionnels compulsifs. Parmi les gènes suspectés celui de la COMT (catéchol-O-méthyl transférase) a été identifié. Malgré ce facteur héréditaire, d’autres facteurs non génétiques (environnement, infection, dysfonctionnement biologique, hormonal ) sont nécessaires pour
qu’un sujet développe des troubles obsessionnels
* Facteur neurobiologique : Des pistes concernant un possible dérèglement de certains neurorécepteurs sont envisagés, tels les récepteurs à la sérotonine, la dopamine, ou la vasopressine.
* Facteur cérébral : Un dysfonctionnement du système reliant le cortex préfrontal, le système limbique et les ganglions de la base est envisagé.
* Facteur infectieux : un dernier facteur de survenue des TOCs concerne l’infection par un streptocoque bêta-hémolytique du groupeA, décrit comme les Troubles Neuropsychiatriques Auto-immuns Pédiatriques Associés aux infections à Streptocoques (PANDAS).

Note : cette description des Troubles Obsessionnels Compulsifs est axée sur l’essentiel.Pour de plus amples détails, vous pouvez vous reportez aux sites suivants :

* toccom.net
* tocs.fr
* aftoc