Et aujourd’hui?

Un point sur ma situation …

Je poursuis le traitement médicamenteux et en suis à deux comprimés par jour (Sertraline).
Il m’est arrivé récemment d’être à court de médicaments pendant 2 jours d’affilée. Les troubles se sont alors amplifiés progressivement, ce qui prouve l’efficacité de ce soutient médicamenteux. Cela signifie aussi que mon traitement devra dans doute se prolonger encore.

Concernant les expositions, il y a des jours avec et des jours sans.

En ce moment ce n’est pas au beau fixe, et mes mains s’en ressentent : gerçures, rougeurs, …

J’ai parfois envie de baisser les bras, mais il me suffit de voir le chemin déjà parcouru, et la perspective de bientôt retravailler dans un métier et un domaine que j’aime, pour que je retrouve un élan.

Ma famille me soutient comme toujours, même si cela n’est pas facile. Je comprends leur désarroi et parfois leur impuissance face à ces tocs, mais leur soutient est très précieux pour moi et m’aide grandement.

Dernièrement j’ai eu une exposition assez forte face à une tâche de sang sur le sol, mais cela s’est tassé.

j’ai de plus en plus d’angoisse face aux excréments :

  • crottes de chiens
  • toilettes publiques : lavabos, poignées, portes.

Je passe alors par des phases d’évitement, de vérifications, de lavages, de changement d’habits.

je travaille dessus en me disant que je ne risque rien, que je n’avais pas ce problème avant et qu’il ne m’est jamais rien arrivé, et en observant le comportement des autres.

Aucune autre obsession n’est apparue pour l’instant.

Pour finir, mes résolutions pour cette année 2009 :

  • arrêter de fumer (urgent)
  • travailler sur mes obsessions face aux déjections
  • Moins changer d’habits

Je vous souhaite à tous une très bonne année 2009, avec tout mon soutient.

Courage, ne baissez jamais les bras!

4 Comments

4 commentaires

  1. Aurélien dit :

    Bravo pour ce site. Personnellement j’ai quelques tocs. Je prends du Cymbalta à 30 mg/j mais je sens que ça va pas toujours mieux malheureusement.

    Sinon arrêter de fumer je vais réessayer sans doute mais c’est dur.

    • admin dit :

      Merci de votre commentaire!
      Effecvtivement nous passons tous par des moments durs, et d’autres moments où des progrès s’accomplissent. Il faut garder courage, et ne pas baisser les bras même si cela est parfois très dur.

      Attention aussi à ne pas cumuler les difficultés : gérer le stress de l’arrêt du tabac et le stress des expositions. Personnellement j’ai sauté le pas après m’y être préparé, et après avoir consulté mon médecin pour savoir si cela était gérable. Pour l’instant j’en suis à deux semaines et tout va bien.

  2. Emilie et Sophie dit :

    bonjours, nous sommes des élèves de TST2 du lycée Jean-Monnet(AURILLAC/15) et nous traitons les TOCS dans le cadre de nos activités interdisciplinaires. Nous souhaiterions savoir si les TOCS empêchent une vie professionnelle normale, quels sont les difficultés éprouvées pour trouver un emploi.Merci de votre compréhension.

    • admin dit :

      Bonjour,
      Tout dépend des tocs concernés et du travail. Certains troubles obsessionnels, tels que l’obsession des salissures et le besoin de se laver constamment les mains, ou l’obsession de symétrie des objets, peuvent être difficiles à gérer dans un environnement de travail. Le rythme parfois stressaznt de certaines activités professionnelles oeut alors amplifier l’angoisse et les crises. Dans ce cas il peut être nécessaire de prendre un arrêt de travail plus ou moins long, puis de travailler sur la rémission des troubles avant d’envisager de reprendre une activité professionnelle. Puis il faut envisager de travailler par exemple en 1/4 temps, avec l’accord et le soutien de l’équipe de travail et du DRH, puis en augmentant progressivement la durée hebdomadaire. Par fois, et c’est mon cas, il n’est pas possible de reprendre son activité, et ilfaut envisager de se reconvertir voire de suivre une formation pour apprendre un nouveau métier.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>