Episode 5 : Les TMS (Stimulation Magnétique Transcranienne)

Devant l’échec des différentes thérapies médicamenteuses, mon psychiatre, en concertation avec le responsable du service des TMS, m’a prescrit des séances de TMS.

Qu’est ce que c’est ?
TMS, dans le cadre du traitement des TOCs, signifie Stimulation Magnétique Transcrânienne (à ne pas confondre avec les Troubles Musculo-squelettiques).

Globalement, il s’agit d’appliquer une impulsion magnétique sur une zone du cerveau, à l’aide d’une bobine qui est posée sur la tête. Cette impulsion magnétique
crée à son tour un champ électrique qui agit sur les neurones.
Pour les TOCs, la TMS employée est en fait une rTMS, c’est-à-dire une TMS répétitive.


Cette impulsion magnétique appliquée sur la zone cérébrale va être répétée pendant un temps précis et défini par le psychiatre. Les séances de TMS ont lieu en ambulatoire (vous venez à l’hôpital) ou en hospitalisation. Attention, il ne s’agit pas de la Stimulation Cérébrale Profonde, qui consiste à implanter chirurgicalement des électrodes au-niveau du cerveau.
Il y a peu d’effets secondaires : Maux de crâne, picotement ou douleur au-niveau du cuir chevelu sous la bobine pendant la stimulation, nausées.

Il existe toutefois des risques de faire des crises d’épilepsie ou des convulsions.

Les contre-indications aux TMS sont les suivantes :

  • Épilepsie
  • Migraines importantes
  • Traumatisme crânien récent
  • Patients ayant eu une neurochirurgie
  • Hypertension intracrânienne
  • Implants métalliques à la tête et au cou
  • Femmes enceintes

Dans tous les cas, ces informations vous seront fournies par le psychiatre responsable des TOCs.

Le psychiatre m’a prescrit 10 séances de traitement. Pour éviter de me faire venir le matin puis l’après-midi à l’hôpital, deux séances de 20 minutes sont programmées le matin, séparées par une pause de 20 minutes. Les explications données par l’infirmière et le psychiatre sont claires.

La séance se passe très bien. On est un peu surpris par les premières « châtaignes », mais cela passe vite.
Comme effets secondaires, j’ai ressenti un peu de fatigue l’après-midi, aussi la sieste s’est imposée pour moi tous les après-midi.

Le psychiatre responsable des TMS vous reçoit ensuite pour faire un bilan de fin de traitement.

Ci-dessous une vidéo de présentation des TMS :

Actuellement, les TMS sont utilisés pour soigner les TOC dans l’hôpital Guillaume Régnier, à Rennes

Pour une description précise, voici quelques liens

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Stimulation_magn%C3%A9tique_transcr%C3%A2nienne
  • http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/depression/articles/15048-ondes-magnetiques-contre-depression.htm
  • http://www.douglas.qc.ca/faqs?category_id=26&sub_category=Stimulation+magn%C3%A9tique+transcr%C3%A2nienne+r%C3%A9p%C3%A9titive+%28SMTr%29
  • http://www.chumontreal.qc.ca/patients-et-soins/la-clinique-de-neuromodulation-psychiatrique-du-chum/les-techniques-de/stimulation
9 Comments

9 commentaires

  1. Camille dit :

    Est-ce que ces séances ont été bénéfiques ?
    Courage !

  2. Rosali dit :

    Est ce que cette thérapie à été bénéfique?

  3. Lou dit :

    Bonjour ?
    Quand vous dites beaucoup mieux , cela veut dire que vos obsessions et compulsions ont presque disparu ?
    Et auriez vous un médecin spécialisé dans les tocs et la tcc à me conseiller ?
    Je vous remercie ..

    • raisonenvolee dit :

      Je pense que plus de 90% de mes compulsions et obsessions ont aujourd’hui disparus. Les médecins que j’ai consulté sont sur Rennes, mais vous pouvez trouver d’autres médecins en allant sur le site de l’AFTOC

  4. cécile dit :

    comment peut on obtenir ce traitement!

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>