Communiquez avec lui

Il est très important de communiquer avec la personne atteinte de TOCs, de chercher à améliorer son quotidien.

Vous entendrez quelque fois ce conseil : « n’entrez pas dans son jeu! » Cela signifie qu’il ne faut pas participer à ses rituels ou l’aider à les accomplir. C’est vrai, mais permettez-moi une nuance! Il est important de surveiller l’état et l’ampleur de son angoisse. En cas d’angoisse élevée ( 7/10 ), vous pouvez vous permettre de l’aider à ritualiser afin de faire baisser rapidement son angoisse. Vous devriez également lui suggérer de faire une relaxation et d’appeler son médecin pour en parler. Dans tous les autres cas, vous pouvez refuser de participer aux rituels mais en lui expliquant la raison et en restant près de lui.

Les personnes atteintes de TOCs n’ont plus de raisonnement logique pour analyser certaines situations et les considèrent comme dangereuses pour eux ou pour autrui, faisant intervenir leur responsabilité. Vous pouvez leur apporter une grande en les aidant à analyser cette situation, à voir avec elle pourquoi elles la craignent et ce qu’elles risquent vraiment si elles n’en tiennent pas compte.

Les TOCs peuvent être comparés à un château-fort dont le donjon serait la situation la plus stressante et les murailles externes les situations plus aisées. Il faut donc commencer par attaquer les remparts. Puis une fois ces situations surmontées ( l’angoisse ne grimpe plus au-desss de 3/10 ou baisse très rapidement ), vous pouvez l’aider à attaquer les situations un peu plus stressantes.

1 Comment

Un commentaire

  1. pascal dit :

    Merci beaucoup pour le blog, et merci pour l’article.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>