Carnet à portée de mains

Ayez toujours sur vous un petit carnet avec un crayon, afin de noter les expositions auxquelles vous pourriez être confronté dans la journée.

Ceci vous permettra de comparer les expositions et leurs résultats et de voir ainsi les progrès accomplis. Si vous êtes un peu découragé un jour, relisez votre carnet depuis le début, et vous vous rendrez compte des améliorations et des batailles que vous avez gagnez progressivement, même si le chemin vous semble encore long avant d’être guéri.

Par exemple, prenons une personne dont les obsessions concernent les bouches d’égouts.

Celle-ci a eu une exposition avant-hier au-cours de laquelle son angoisse a monté jusqu’à 5/10, pendant 2h, après être passé à deux mètres de la bouche d’égout. Aujourd’hui elle a de nouveau été confrontée à cette bouche d’égout mais son angoisse n’a duré qu’une heure et demi, toujours à 5/10.

Deux semaines plus tard, elle se rend compte qu’en passant toujours à deux mètres de la bouche d’égout son angoisse ne monte qu’à 3 ou 4/10 pendant 30 minutes. Le fait de regarder son carnet ne peut que l’encourager et lui montrer ses progrès.

Je vous conseille de faire un repère avec deux axes perpendiculaires décrivant le taux d’angoisse ( sur 10 ) et la durée ( en minutes ). Vous reporterez dessus les points correspondant à différents intervalles. Notez également le taux d’angoisse avant l’exposition et le début de cette exposition.

Exemple :

courbe anxiété en fonction du temps

Attention : si votre angoisse atteint 7/10, consultez ou téléphonez rapidement à votre médecin!!

0 Comments

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>